ECOSEX.X.X

Cette installation sonore et vidéo invoque sans équivoques le mouvement éco-sexuel. Première forme de communication entre les humains et la terre. Par la projection anthropomorphique sur des éléments de nature, l’éco-sexualité prône la sensibilité du moment.

Dans l’installation, l’odeur de la terre, les murs suitant l’humidité et la vidéo, tout les sens sont solicité.

Retour haut de page